lundi 8 juin 2015

G comme... La Géographie des tombes

Finalement le cimetière est comme un négatif du village. Il y a ses rues, ses boulevards et ses demeures. Et puis, les habitants y retrouvent parfois leurs voisins. Proches dans la terre comme ils l'avaient été dans leur vie.

Pour la famille c'est pareil. Les générations s'alignent dans ce village restreint. Des générations qui ne se sont parfois jamais connues.

Je me suis amusé, sur un plan satellite, a relier entre elles, les tombes de ma famille.La famille proche seulement. Sans forcer. Avec leurs liens de parenté. Je me suis vite aperçu que j'étais cousin avec presque tout le cimetière !

N'hésitez pas à cliquer sur les repères et les lignes pour voir qui se cachent derrière ces tombes.


3 commentaires:

DEBORDE Raymond a dit…

J'aime beaucoup l'idée et la réalisation. La comparaison entre le cimetière et le village est très pertinente. Bravo.

Frédéric P. a dit…

Merci ! J'ai acheté les deux BD sur l'Algerie. C'est effectivement de grande qualité. Merci pour ce conseil de lecture.

Briqueloup a dit…

Encore une phrase que je vais noter car elle me parle : "le cimetière est comme un négatif du village".